Une rentrée dans la lune…

Septembre 2016 – Ca repart !

Premier projet : la lune, en lien avec la fête traditionnelle vietnamienne du Têt Trung Thu.

A cette occasion, les enfants ont :

1. confectionné des lunes en pâte durcissante. Ils ont pris bien soin de former des boules et d’y creuser des trous, car sur la lune, nous avons vu des cratères. Enfin, ils ont peint leur lune de couleur argentée, car la lune brille dans le ciel de nuit.

lunes-crateres60lunes-crateres56
lunes-crateres57lunes-crateres59

2. réalisé des croissants de lunes en collant des morceaux de papier déchirés pour recouvrir la surface de la lune. Ils ont réalisé le ciel de nuit en étalant de l’encre bleue et noire avec une grosse éponge. Puis, ils ont fait les étoiles en éclaboussant de la peinture avec une brosse à dents.

lunes-eclabousse83lunes-eclabousse84
lunes-eclabousse85lunes-eclabousse86

3. appris une chanson en vietnamien, que nous avons chantée en déambulant dans l’école, puis dans la cour de récréation des maternelles (où la classe de Grande Section A nous a rejoint).

Đêm Trung Thu

Thùng thình thùng thình trống rộn ràng ngoài đình
Có con sư tử vui múa quanh vòng quanh
Trung thu liên hoan trăng sáng ngập đường làng
Dưới ánh trăng vàng, đàn em cất tiếng hát vang.

Voici quelques vidéos de ce joli moment :

En classe

Déambulation

Dans la cour avec les GS

Nous avons aussi appris un grand classique de la chanson enfantine française : Au clair de la lune

4. lu de nombreux livres sur la lune et la nuit.

5. Enfin, nous avons parlé de la nuit, de la lune et regardé une courte vidéo du premier homme ayant marché sur la lune : Neil Armstong.

On a marché sur la lune

Rétrospective Janvier Février en photos !

Janvier : découverte de quelques contes vietnamiens

L’année 2016 démarre en beauté :

P1170090

Afin de préparer la sortie au spectacle de marionnettes sur l’eau, nous avons lu de nombreuses histoires et contes d’Asie et du Vietnam.

Nous avons étudié un conte traditionnel des origines : Pourquoi le tigre a des rayures ?, que la maîtresse nous a raconté sans aucun support (ni image, ni livre). Mais nous nous sommes totalement approprié l’histoire à force de l’entendre et aussi par les mimiques expressives de la “maîtresse-conteuse”. Les enfants peuvent le retrouver dans la bibliothèque de classe, sous forme d’album.

Ensuite, nous avons travaillé avec la maîtresse sur les personnages du conte : Qui sont-ils ? Comment sont-ils ? Que font-ils ? Que disent-ils ?

Nous avons imaginé des petites saynettes mettant en scène deux personnages : tigre/chien, tigre/cheval, tigre/buffle, tigre/petit garçon. A chaque fois, il s’agissait de retrouver le dialogue, sous forme de questions-réponses. Nous avons appris le texte et les avons jouées dans le castelet avec des marottes.

Voici les dialogues imaginés par les différents groupes d’enfants :

Tigre/ChienTigre/ChevalTigre/BuffleTigre/Petit garçon
Tigre : Bonjour !
Chien : Bonjour !
Tigre : Qui es-tu ?
Chien : Je suis le chien.
Tigre : Pourquoi as-tu une corde autour de ton cou ?
Chien : Parce que je garde la maison de mon maître.
Tigre : Qui est ton maître ?

Chien : Mon maître c'est l'homme.
Tigre : est-ce que l'homme a des crocs comme toi ?
Chien : Non, mais c'est lui le plus fort !

Tigre : J'aimerais bien rencontrer ton maître... Au revoir Chien.
Chien : Au revoir Tigre.
Tigre : ... A bientôt !
Tigre : Bonjour !
Cheval : Bonjour !
Tigre : Qui es-tu ?
Cheval : Je suis le cheval.
Tigre : Pourquoi portes-tu des sacs de riz ?
Cheval : Parce que je travaille pour mon maître.
Tigre : C'est qui ton maître ?
Cheval : Mon maître c'est l'homme.
Tigre : est-ce que l'homme a des sabots comme toi ?
Cheval : Non, mais c'est le plus fort !
Tigre : J'aimerais bien rencontrer ton maître... Au revoir Cheval.
Cheval : Au revoir Tigre.
Tigre : ... A bientôt !
Tigre : Bonjour !
Buffle : Bonjour !
Tigre : Qui es-tu ?
Buffle : Je suis le buffle.
Tigre : Pourquoi travailles-tu dans la rizière ?
Buffle : Je travaille pour mon maître.
Tigre : Qui est ton maître ?
Buffle : Mon maître c'est l'homme.
Tigre : est-ce que l'homme a des cornes comme toi ?
Buffle : Non, mais il est le plus fort !
Tigre : J'aimerais bien rencontrer ton maître... Au revoir Buffle.
Buffle : Au revoir Tigre.

Tigre : ... A bientôt !
Tigre : Bonjour !
Petit garçon : Bonjour !
Tigre : Qui es-tu ?
Petit garçon : Je suis l'homme.
Tigre : C'est toi le plus fort ?
Petit garçon : Oui.
Tigre : Veux-tu te battre avec moi ?
Petit garçon : D'accord, mais je dois changer mon habit.
Tigre : Je t'attends ici.
Petit garçon : Je ne te crois pas. Tu vas t'enfuir.
Tigre : Attache-moi à l'arbre avec ta corde.
Petit garçon : d'accord... Un, deux, trois, quatre...
Tigre : Aïe !
Petit garçon : A bientôt tigre !
Tigre : A bientôt !

Et voici les premières vidéos, que nous sommes encore entrain de présenter à nos camarades de classe.

Le tigre et le chien

Le tigre et le cheval

Le tigre et le buffle

Le tigre et l’homme

Avec Cô Loan, nous avons réalisé des marionnettes en suivant un programme de construction en photos.

P1160811P1160927
P1160928P1160930
P1160936P1160937
P1160938P1160940
P1160943P1160945
P1160948P1160949
P1160951P1160953
P1160954P1160955

Nous avons décoré l’habit des marionnettes en nous appuyant sur des motifs traditionnels vietnamiens, que nous avons isolés sur des ardoises avant de les reproduire de façon répétée sur nos habits en feuilles de riz.

Tissus vN 3Tissus VN 2
Detail Tissus VN 10Detail Tissus VN 9
Detail tissus VN 7Detail tissus VN 6
Detail Tissus VN 4Detail tissus VN 3
Detail Tissus VN 0000 Graph 4
00 Graph 200 Graph 1
Tissus VN 1Detail tissus VN 8
Detail tissus VN 5detail tissus VN 1
00 Graph 300 Graph

Nous avons réalisé 3 décors pour jouer nos saynettes :

le village : en assemblant nos petites maisons aux toits en paille, comme dans la compagne vietnamienne

P1170812

la rizière : en assemblant nos dégradés de verts

P1170813

la forêt : en assemblant nos arbres délavés.

P1170858

En motricité, nous avons joué au jeu des tigres dans leurs cages, puis au jeu des tigres et des paysans pour développer nos premières attitudes stratégiques dans des jeux collectifs (observer les cages vides, les mouvements des autres, jouer avec les autres pour gagner ensemble).

En classe, nous avons fait de nombreux jeux avec les syllabes : jeux de cartes, de perles et aussi un jeu de plateau du Vietnam. Ainsi nous avons mémorisé le nouveau lexique et développé notre conscience phonologique.

Nous avons approché la décomposition du nombre 5 en réalisant des dragons à 5 piquants de 2 couleurs différentes.

P1160894P1160891
P1160890P1160847

La veille de notre grande sortie, Cô Nhu est venue en classe nous présenter son instrument : la cithare vietnamienne. Elle a pris soin de nous montrer les faux ongles avec lesquels elle joue et comment elle fait vibrer le son. Après nous avoir joué un petit air, que les enfants ont écouté très attentivement (https://youtu.be/vOq6EjKXOxc), elle a proposé à quelques enfants de venir essayer son magnifique instrument. ce fut un grand moment d’excitation et de découverte pour les enfants !

P1170111P1170107
P1170105P1170104
P1170100P1170099
P1170106P1170101
P1170097

Février : sortie au spectacle de marionnettes sur l’eau

P1170112P1170125
P1170133P1170137
P1170143P1170145
P1170148P1170147
P1170144P1170156
P1170132P1170142
P1170146P1170150
P1170157

 

Le lendemain de notre sortie, les acrobates et les danseurs de dragons sont venus présenter leur spectacle à l’école. Tous les élèves étaient rassemblés dans le gymnase et les parents étaient eux aussi invités. C’était très bruyant à cause des tambours, mais nous avons vraiment de la chance de pouvoir assister à autant de spectacles !

P1170168P1170170
P1170174P1170179
P1170185P1170187
P1170188P1170189
P1170171P1170180
P1170188P1170192

 

 

 

Novembre, mois de la musique

Pour rebondir sur la lecture de l’album La batterie de Théophile, nous avons passé le mois de novembre en musique : découverte de nombreux instruments écoutes musicales nouvelles : Les Gymnopédies d’Eric Satie, Le casse noisette de Tchaikovsky, musique traditionnelle d’Afrique noire (cf. chansons) réalisation d’un loto sonore : nous avons enregistré le son des instruments…
Continue reading »

Boucle d’Or et… nous !

TRAD - Boucle Or Oralbum L’album Boucle d’Or et les trois ours nous a donné l’occasion  :

– d’apprendre des mots nouveaux dans le registre de la maison (cf. page LEXIQUE)

– de jouer les personnages de l’histoire en prenant leurs différentes voix

– de rejouer au jeu de Domino, grâce à l’histoire sans images, adaptée par Rascal et transformée en Domino par la maîtresse.

  • de raconter seuls l’histoire en nous appuyant sur les images du Domino et en essayant de commencer à utiliser des petits mots comme “Après”, “Au début”, “À la fin”…
  • de ranger des objets du plus petit au plus grand (crayons, bandes, poupées…)

Nous nous sommes aussi rangés du plus petit au plus grand :

  • d’abord en petit groupe
P1160107P1160105
P1160101P1160099

Nous nous sommes aperçus que si on se met le plus grand devant et les autres derrière, on ne voit plus les autres.

P1160108P1160106
P1160102P1160098

En revanche si on met le plus petit devant, on voit presque toutes les têtes des autres enfants du groupe.

P1160109P1160104

Finalement on s’est tous rangé du plus petit au plus grand.

Toute la classe

 

 

 

 

Septembre 2015 : belle entrée en matière !

Pour commencer l’année en couleurs et sur le ton de la manipulation, nos peintres en herbe ont d’abord expérimenté un geste simple :

ÉTALER la peinture avec les doigts pour réaliser un fond coloré, dont on ne voit plus le blanc.

P1150754P1150756
P1150756P1150744

Pour certains enfants le geste est timide.

Je propose donc un nouvel exercice :

ÉTALER l’encre avec une grosse éponge, pour l’ESSUYER et réaliser un très grand fond bleu noir… qui nous servira de base pour la nuit.

P1150813P1150814
P1150815

Là, le geste s’agrandit. On travaille debout et tout le bras entre en action !

Première expérience de peinture réussie. Bravo !