L’avis de l’infirmerie : un H aspiré pour l’Homosexualité !

Nous avons interviewé les infirmières du lycée au sujet de l’homsexualité. Voici leurs réponses.

C’est quoi l’homosexualité? A quoi vous fait penser l’homosexualité?

L’infirmerie de l’école définit l’homosexualité comme le rapport entre deux personnes du même sexe, qui devient de plus en plus publique et ouvert dans nos sociétés.

Selon vous est-ce que l’école est ouverte à la question de l’homosexualité?

Selon l’infirmerie, le sujet est peu abordé à l’école dans la mesure où ça ne porte pas atteinte à la pudeur d’autrui (pas embrasser en public pour ne pas heurter d’autres personnes).

Est-ce que vous pensez qu’un couple homosexuel peut avoir/élever un enfant?

La parentalité ne s’arrête pas à une femme et un homme. Qui peut exiger le genre des parents? L’éducation religieuse est la principale cause du cadre familial normalisé avec deux personnes du sexe opposé comme parents.

Il existe cependant des familles monoparentales. Avoir deux parents homosexuels peut être plus sécurisant que d’en avoir qu’un.

Pour avoir des enfants, les parents homosexuels ont recours à l’adoption mais aussi à la PMA (Procréation Médicalement Assistée) avec des mères porteuses dans les pays étrangers. En France, la PMA pour les couples homosexuels n’est pas permise car elle est contraire à l’éthique du médical français qui veut aider les personnes stériles, non capable de procréer.

Que pensez-vous du mariage pour tous ?

C’est un droit en tant que citoyen. Nous sommes tous égaux et libres : en témoigne la devise française “Liberté, égalité, fraternité”.

Devrait-on plus en parler à l’école? Quand en parle-t-on à l’école?

La sexualité est abordée durant une heure d’éducation sexuelle en 2nde. On peut aborder le sujet de l’homosexualité durant cette heure là.

Une sensibilisation dès le collège n’est pas effectuée, ce sont les parents des élèves qui décident d’en parler à leurs enfants.

De plus au Vietnam, le mariage homosexuel n’est pas accepté dans les lois, mais l’homosexualité est à peu près tolérée dépendamment des points de vue et générations. Ainsi, il y a des familles vietnamienne très fermée.

Est-ce que l’infirmière a un rôle dans ce sujet (sexualité, homosexualité)?

L’infirmerie possède un objectif d’enseigner la tolérance. Elle réalise un travail de prévention, d’éducation et d’information. Mais l’infirmerie aborde plus le côté médical avec la santé, physique comme mentale.

Alors le sujet sera aussi discuté en EMC (Éducation Morale et Civique) car cela touche les valeurs de chacun.

Donc ce n’est pas entièrement le rôle de l’infirmerie. Aussi, l’infirmière reste un lieu d’écoute.

Propos recueillis par Marie Bergès et Aline Caunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.