Comment s’occuper en cours ?

Les cours sont très important pour votre éducation et avenir. Il faut donc les suivre du mieux possible, même si quelquefois ils sont un peu long… trop long des fois. En une heure de cours, le temps passe si lentement, que vous avez l’impression d’avoir vécu 50 ans dans la même salle sans avoir fait quoi que ce soit qui vous aurait intéressé ? Eh bien nous avons la solution au problème.

Voici des techniques pour vous donner l’impression que votre heure n’est pas perdue, mais bien sûr à faire avec modération.

Les vieux :

    • Dessiner sur son cahier, agenda

requiert : crayon, agenda/feuille

→ Les restrictions de la société vous oppresse sans arrêt, vous sentez le besoin de vous exprimer comme vous ne l’avez jamais encore fait ! C’est par l’art que vous pourrez réussir à faire passer votre haine sur le DM que vous venez de recevoir pour le mercredi prochain… En dessinant un calamar fâché près des devoirs notés. Une liberté d’expression infinie se retrouve dans votre fidèle ami, L’agenda.

      • Bavarder avec ses voisins

Requiert : vous, d’autres personnes que vous

→ Faites de vrais débats, plus sérieux que la politique, “Est-ce que nous pouvons accepter les personnes qui portent les crocs ?”; Avec toutes les expériences sociales que vous???

      • Fabriquer des avions en papier acquerrez en discutant de vrais sujets existentiels, vous serez prêts à devenir un politicien expérimenté, qui lui, sait ce qu’il dit

Requiert : plein de feuilles de papier !!

→Vous êtes persuadé(e) qu’un jour, vous intégrerez une vraie école supérieure de l’aérodynamisme, pour créer de nouveaux concepts d’avions de chasse pour votre propre nation ? Laissez tomber les TP de technologie, car vous avez la technique révolutionnaire de faire voler un simple bout de papier, tout ça avec seulement quelques plis ! N’est-ce pas incroyable la science tout de même ?

      • Manger en cachette

Requiert : Un peu de nourriture

→ Vous vous rappelez de Timothé ? Celui qui a mangé votre dessert. Bah oui forcément il manque encore quelque calories et vous souffrez de famine pendant que votre professeur de SVT vous parle de la nutrition. Vous ne pouvez plus attendre l’interclasse ? Bah… mangez discrètement en cours seulement si on vous a volé votre dessert.

      • Dormir en cours:

Requiert : vous, un stylo

→Le DM de maths était plus long que prévu et vous vous êtes couché “un peu plus tard ?”. Vous êtes en cours d’histoire ? Prenez un stylo baissez la tête vers votre cahier et fermez les paupières. Laissez votre imagination rencontrer et revivre les plus belles batailles.

      • Le morpion :

Requiert : Un crayon, un voisin

→Tels les grands savants, ayant perfectionné leur manière de réagir sur de célèbres casses têtes ne requérant seulement les réflexions les plus calculées et rusées afin de battre son adversaire, le morpion est votre base d’entraînement parfaite pour affiner votre technique!

      • La troisième guerre mondiale : (bataille de boulettes de gomme/papier (petits morceaux “biens” taillés). ps faites exprès de tirer à côté askip “plus on est de fou plus on rigole”, par contre faut pas tirer sur le prof…)

Requiert : Une bonne réserve de gomme

→”vous connaissez Timothé ? oui, celui qui a mangé votre dessert pendant que vous cherchiez votre pain à la cantine ? il est temps de se venger, grâce à une nouvelle technologie, imaginée par des élèves ingénieux, prêts pour une guerre encore plus sanglante… Cette nouvelle arme surpuissante est… La boulette de gomme

Les nouveaux :

      • Tour du monde : (faites passer dans toute la classe un petit papier et essayez de le faire signer sans qu’il se fasse intercepter avec skevouvoulé dessus.)

Requiert : Un bout de papier mal arraché, un stylo, et une classe complice (expulsez les cafteurs de vos destinataires)

→Vous avez besoin de faire passer une opinion au reste de la classe ? Mais vous ne pouvez pas librement parler, car (…). C’est alors que, tel un pigeon messager de la Seconde Guerre mondiale, votre message écrit sur un petit bout de papier circule de table en table, tout en essayant d’être envoyé et de l’intercepter discrètement, comme dans ces fameux films d’agents secrets. Mais attention ! il ne faut surtout pas se faire attraper, sinon la sentence peut se révéler pire que de se faire envoyer au goulag, qui là est la métaphore de la visite chez le CPE

      • La battle de dessin. Tour à tour avec l’un de vos voisins ou même à plusieurs, dessinez n’importe quoi pendant seulement 20 secondes, échangez-le entre vous et continuez jusqu’à saturation du bout de papier et admirez le résultat.

Requiert : un crayon, un support de dessin, un voisin

→ Un cours un peu long sur toutes les lois qui régissent l’univers ? Pas de problème, vous êtes tel un dieu ayant réinventé un monde et d’autres physiques. Un peu ennuyant de réaliser ce projet seul ? Demandez à l’un de vos amis de vous aider en alternance. Mais comme il est difficile d’attendre son tour, ne laissez que vingts secondes à votre collègue pour avancer le projet.

      • Ninja :

(Dessiner sans se faire choper dans le cahier de votre voisin… ce que vous voulez.)

Requiert : un crayon, un voisin

→ apprendre et perpétuer les mouvements artistiques de génération en génération (comme le fameux S qu’on a tous au moins fait), sur le cahier de notre voisin. Tel un ninja accomplissant discrètement son objectif.

Sur les ordinateurs :

      • les vidéos sur youtube (de nourriture pour faire saliver tout le monde)

→ Regarder des vidéos de tuto en cours  sur la nourriture pour attendre enfin l’heure de la pause… oui je vous comprends (je l’ai jamais fait). Partagez votre faim en faisant saliver vos camarades situés derrière vous.

Bref, toutes ces techniques rendront votre année scolaire plus divertissante, mais c’est à ce moment là que vous vous rendrez compte qu’à force de n’avoir rien fait en cours, vos notes ont tellement chuté que vous devrez redoubler, et donc au final passer encore plus de temps en classe, ce qui ne vous vient pas du tout en aide. Nous ne sommes à aucun moment responsable de cette chute… S’il y en a une du moins. On vous l’avait dit auparavant, ces astuces sont à consommer avec modération !

A suivre…

Textes : Julie Dumollard, Yanis Pascault, William Quach

Illustrations : Julie Dumollard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.