Grain de riz n°17: Poèmes à la manière de Poslaniec

Le point de départ : lire les conseils du poète Christian Poslaniec

« Dessiner avec des objets

On rassemble une quinzaine d’objets, n’importe lesquels, ramassés n’importe où. Par exemple : un dé à coudre, deux coquelicots, un crayon de couleur jaune, un caillou, un peigne, un bout de ficelle, un canif, etc. Ensuite on dispose ces objets par terre, ou sur une table, en cherchant à faire un dessin : un visage, un paysage, une maison, un oiseau, une main… n’importe quoi, et même un dessin qui ne ressemble à rien.
Puis on regarde longtemps et on laisse les idées monter toutes seules dans sa tête. Quand elles viennent, on écrit. »

(Poèmes tout frais pour les enfants de la dernière pluie, 1993)

Les élèves ont ensuite vérifié s’ils avaient bien compris la méthode en recherchant les différentes étapes de création : Rassembler des objets ; disposer les objets pour former un dessin ; regarder longtemps le dessin ; laisser les idées monter dans la tête ; écrire le poème.

Les élèves ont ensuite lu l’exemple de Christian Polsaniec pour les objets cités plus haut :

« Vieil ogre au sourire de peigne
Tes yeux rouges ne me font pas peur
Et puis ton nez est bien trop lourd
Pour que tu ouvres grand la bouche.
Si tu m’embêtes
Je te plierai en quatre, en huit,
Comme un canif,
Je te ferai entrer tout cru
Tout au fond de mon dé à coudre,
Et d’un seul trait de mon crayon
Je te ferai sourire jaune. »

(Poèmes tout frais pour les enfants de la dernière pluie, 1993)

A leur tour, enfin, les élèves ont choisi 4 à 5 objets afin de suivre la méthode Polsaniec. Leur poème devait évoquer un dessin comportant au moins trois de ces objets et en jeu de mots, inspiré par l’un des objets.

Voici les poèmes ainsi obtenus par les élèves de 6ème B:

Sara SISMONDI, professeur de Français en 6ème B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.