Grain de sel n°9: Chronique des Sixièmes à ressort n°4

Bonjour à tous ! Nous sommes de retour : Chronique des 6èmesA, hashtag Bagou en sport.

Bagou nous surprend vraiment… surtout en EPS. Nous qui pensions qu’il n’aimait pas le sport, au contraire, il en raffole ! Il adore les roues, les roulades et les rondades. Quand nous avons fait trois tours du gymnase, lui en a fait six ! Quand Lola lance le vortex à 10 mètres, Bagou le lance à 20. Quand on fait du pentabond, lui fait du décabond…

Mardi on avait natation. Avant de plonger dans l’eau il faut se doucher et se mettre en maillot. Lui, rapide comme un guépard, avait fait tout ça en trois minutes seulement. Quand tout le monde a été prêt, M. Le Louët nous a fait faire des plongeons. Évidemment, il y a plus d’élèves que de plongeoirs. Il s’est précipité vers l’un d’eux, pour être le premier dessus. Il n’était pas seul car il y avait cinq plongeoirs. Quand le prof a donné le départ d’un coup de sifflet, tout le monde s’est élancé. Les autres avaient déjà presque atteint l’autre extrémité de la piscine, que Bagou était toujours dans la même position.

Il avait le vertige !

Bagou avait attendu tellement longtemps ce jour-là : c’était enfin la Course du Printemps ! Dès 6h00, Bagou était déjà arrivé au Lake View : il n’y avait personne… Il pensait qu’il était en retard ; au contraire il était en avance, car sa montre n’était pas à l’heure. Comme il croyait avoir raté le départ, il a foncé pour rattraper les autres. C’est ainsi que Bagou a fait 10 km de trop quand il est arrivé à la réception où tout le monde s’apprêtait à partir.

Parmi les 700 participants il avait reçu, comme par hasard, le numéro 3331. Dès que M. Onana a lancé le signal, Bagou s’est rué dans le mauvais sens. Le public essayait de le prévenir mais avec ses écouteurs il n’entendait que des zézaiements et chuchotements d’encouragements. Mais lui, sans tenir aucun compte de ces avertissements, imperturbable, le sourire aux lèvres, il a continué son chemin, tant et si bien qu’il s’est complètement fourvoyé…

Il est parti à droite…

Puis à gauche…

Puis il a continué tout droit…

Puis finalement il est retourné sur ses pas et c’est à ce moment là qu’il s’est rendu compte qu’il était bel et bien perdu. Il se trouvait au beau milieu d’une jungle sauvage et inextricable. Du coup, il a grimpé sur un arbre pour retrouver son chemin. Apercevant les autres au loin, il s’est élancé de liane en liane et a réussi à les rejoindre. Mais bientôt il a encore bifurqué en suivant un petit papillon multicolore qui allait vers le District 1. Il est passé par Saigon Pearl, il a acheté de petits souvenirs à Cho Ben Thanh, il a visité la Cathédrale et la Poste Centrale, il a assisté à un concert à L’Opéra, et enfin il est monté à la tour Bitexco pour, encore une fois, retrouver son chemin. De là il a pris l’hélicoptère qui l’a ramené au Lake View. Il a sprinté pour rattraper ses camarades (Il faut dire qu’il a un peu triché en traversant le jardin de chez Lola…) Il a ainsi pu dépasser Mme Floquet, M. Aucante et M. Giard qui ahanaient dans la boucle autour du lac, il a sauté par dessus Léo, par dessus Lola, par dessus Sathine, et dans la dernière ligne droite il est passé devant M. Roux (qui est arrivé troisième), devant Mme Sismondi (qui est arrivée seconde), de sorte qu’il a franchi premier la ligne d’arrivée sous les applaudissements de la foule.

Applaudissez Bagou vous aussi !

La classe de 6ème A

1Comme chacun sait ce nombre désigne aussi une célèbre marque de bière au Viêtnam et se prononce « Bababa »…

2 commentaires à propos de “Grain de sel n°9: Chronique des Sixièmes à ressort n°4”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*